La grande traversée du Zanskar – (partie 2) trek de Padum à Darcha

La grande traversée du Zanskar – (partie 2) trek de Padum à Darcha

La seconde partie du trek de la grande traversée du Zanskar est plus facile que la première. Il n’y a qu’une seule passe à franchir dans les 8 jours de trek. Cependant, quand j’ai fait ce trajet à l’été 2005, les inondations de la rivière Tsarap rendaient le tronçon entre Reru et Purne incertain. J’espérais grandement pouvoir le faire puisque c’est ce qui mène au sublime monastère de Phuktal, le clou de ce trek. Suis-je parvenu à cet emblème du Zanskar? Patience, vous verrez bien en poursuivant votre lecture (je ne suis quand pas pour livrer le « punch » immédiatement »)!

La grande traversée du Zanskar – (partie 1) de Lamayuru à Padum

La grande traversée du Zanskar – (partie 1) de Lamayuru à Padum

La grande traversée du Zanskar permet au randonneur qui s’y aventure de vraiment goûter la culture du Ladakh, cette partie au nord de l’Inde enclavée entre le Pakistan et la Chine. C’est un trek qui m’a pris 17 jours de Lamayuru à Darcha en passant par Padum. Dix-sept jours de marche où on traverse une multitude de villages et de monastères ladakhis en étant constamment accompagné des montagnes de l’Himalaya indien. On est bien loin du chaos de Varanasi disons!

Pourquoi j’aime autant Varanasi?

Pourquoi j’aime autant Varanasi?

Varanasi est probablement la ville la plus spirituelle de l’Inde. À ses pieds coule le légendaire Gange dans lequel les pèlerins viennent célébrer à la fois la vie et la mort. Prendre le temps de marcher sur les ghats (les marches qui bordent le Gange) permet d’observer l’intensité de la vocation des hindous. Difficile de rester indifférent devant toute l’action qui s’y passe…!