Maisons à Bulunkul avec coucher de Soleil
Le village de Bulunkul dans le Pamir au Tadjikistan.

Ceux qui ont déjà parcouru la route qui traverse le Pamir au Tadjikistan savent à quel point cette région est désertique. Les montagnes des environs sont si arides que lorsqu’on s’y aventure, on a l’impression de traverser un désert dans lequel le sable a été remplacé par des montagnes. Ici, le paysage inhospitalier donne l’impression d’être sur la Lune plutôt que sur la Terre.

Route pour se rendre à Bulunkul au Tadjikistan

Après avoir quitté la vallée de Wakhan, je roule pendant une centaine de kilomètres sur une route qui ne croise aucun village. Je ne rencontre aucune trace de vie dans ce décor stérile qui me rappelle un peu celui du Ladakh en Inde. Bien qu’austère, le panorama qui s’offre à mes yeux est tout de même un pur délice. Avec le bleu du ciel, le tableau est tout simplement surréaliste.

C’est alors que le village de Bulunkul m’apparait telle une oasis en plein milieu du désert.

Voiture décomposée à Bulunkul au Tadjikistan

Situé aux abords d’un lac qui porte le même nom, Bulunkul est un petit village d’une cinquantaine de maisons. Grâce à l’eau que le lac procure, un peu de verdure s’ajoute au tableau, ce qui le rend encore plus délectable. Dans les cinquante maisons qui occupent le village, il y a de la vie, beaucoup de vie! Aucun doute, Bulunkul me donne un répit du désert des environs.

Vieille femme à Bulunkul

Les maisons de l’endroit représentent l’architecture classique du Pamir. De l’extérieur, elles sont carrées et ne montrent aucune originalité. Elles sont en fait tout aussi dénudées que le désert qui les entoure… Cependant, dès que je franchis le seuil de la porte, le contraste me frappe. Les tapis colorés qui occupent le sol stimulent mes rétines et la chaleur de l’accueil tadjike me fait rapidement oublier le caractère austère de l’extérieur. On m’offre alors un thé que je savoure pleinement avec un yogourt fait avec du lait de yak.

Maison de style classique au Pamir

Lada à Bulunkul

Une fois la panse bien remplie, je me balade dans le village à la rencontre de ses habitants. Je croise alors plusieurs femmes qui cuisent le traditionnel nan dans un four tandoor. Je prends également quelques minutes pour observer une partie endiablée de volley-ball. C’est l’attraction principale du village. Presque tous les jeunes adultes s’y affrontent pendant qu’une bonne partie des habitants du village observent la scène comme spectateurs. Je me pince le bras pour vérifier si toute cette vie est bien réelle en plein milieu du désert « pamirien ». Oui, c’est bien le cas!

Partie de volley ball à Bulunkul

Je m’assois ensuite un instant sur les rives du lac. Le décor est exquis. Ce que j’ignore encore à ce moment, c’est que ce décor sera encore plus féérique le lendemain matin. En effet, puisqu’il n’y a pas de vent au lever du jour, le lac apparait comme un véritable miroir. Avec les montagnes désertiques en arrière-plan, la scène est tout simplement magnifique. Oui, Bulunkul est une véritable oasis dans le Pamir.

Effet miroir sur le lac Bulukul

Effet miroir sur le lac Bulunkul au Tadjikistan

Trucs et conseils pour visiter le village de Bulunkul

  • Il n’est pas possible de rejoindre Bulunkul par des jeeps partagées (la forme de transport local des environs). Pour y aller, vous devrez obligatoirement y aller en jeep privé avec chauffeur au coût de 100$ US par jour (aussi bien vous trouver des partenaires pour partager les coûts).
  • Puisque Bulunkul se trouve à mi-chemin entre Khorog et Murghab, il constitue une excellente escale pour couper la route en deux. Pour ma part, j’ai atteint Bulunkul de Langar qui se trouve dans la vallée de Wakhan.

Le lac Bulunkul avec montagnes et verdure

Vaches à côté d'un plan d'eau au Tadjikistan

Pour plus d’aventures, consultez mes autres articles!

Bulunkul, une oasis dans le Pamir du Tadjikistan

Superbe ! Le Tadjikistan est de plus en plus sur ma liste des pays à découvrir…

wpDiscuz